Noirmoutier une île de l’Atlantique en Vendée (85)

Noirmoutier une île Vendéenne sur la côte Atlantique. Le passage du Gois, le bois de la Chaize, ses plages, une invitation à la découverte de l’île aux mimosas…

Ce petit blog sur Noirmoutier pour vous faire découvrir ou partager la richesse  et la beauté de ce petit coin de Méditerranée surgit de l’Atlantique , au travers d’articles rédigés par un blogueur Nantais d’origine, mais devenu Noirmoutrin de cœur…

Noirmoutier plage des dames, bois de la Chaise

Noirmoutier plage des dames bois de la Chaize

Accès à l’Île de Noirmoutier

Pour accéder sur l’île aux mimosas, deux solutions vous sont proposées par la route : le passage du Gois en empruntant la Départementale 948 à Beauvoir-sur-mer ou le pont de Noirmoutier avec la D38 accessible à la Barre-de-Monts.

Le passage du Gois

Il s’agit une chaussée submersible d’une longueur de plus de 4 kilomètres, qui relie l’île au continent depuis 1766 dans sa configuration actuelle. Le Gois est accessible en voiture, à pied ou à vélo uniquement à marée basse en respectant les horaires des marées de basses eaux. La traversée du passage du Gois est incontournable en Vendée car ce site étonnant est vraisemblablement unique au monde, tout au moins par sa remarquable longueur.

Le pont de Noirmoutier

Depuis juillet 1971 le Gois n’est plus la seule solution pour relier l’île par la route, le pont de Noirmoutier représente l’alternative à la route submersible soumise aux contraintes des horaires de marée. Moins pittoresque, la traversée par le pont offre cependant d’impressionnantes vues du haut de ses 33,5 mètres sur l’océan et la baie de Bourgneuf-en-Retz. Autrefois payant, l’accès au pont est aujourd’hui gratuit et l’ancien péage démoli. Attention, par jour de tempête la traversée du pont peut être interdite, mais heureusement il reste le Gois à marée basse…

Histoire, géographie, climat et économie de Noirmoutier

Un court rappel historique et géographique de l’île Vendéenne, ainsi que des données sur la douceur de son climat et les informations incontournables sur l’économie insulaire.

Histoire de Noirmoutier

L’île fut habitée dés la préhistoire, mais c’est à partir du VIIe siècle avec l’arrivée du moine Saint Philibert que l’île d’Her connue un véritable essor. A travers les siècles suivants, elle subit différentes invasions ou tentative d’invasion, Vikings, Normandes, Anglaises et Espagnoles. Pendant la révolution Française et les guerres de Vendée, Noirmoutier fut le théâtre de deux sanglantes batailles et de cruelles répressions fratricides. De la seconde guerre mondiale, Noirmoutier conserve la marque indélébile de l’occupation Allemande, par la présence de nombreux blockhaus sur l’ensemble de l’île.

Géographie de l’île

Située dans l’océan Atlantique, Noirmoutier est une île Vendéenne d’une superficie de 49 km², avec une longueur d’environ 18 km et d’une largeur allant de moins d’un kilomètre à 15 km pour sa partie nord. L’île comporte 62 km de côte, dont près de 40 km de plages ! Plus des deux tiers des surfaces se situent en dessous du niveau de la mer, le point culminant de l’île est de 22 mètres, il s’agit d’un massif dunaire dans le bois des Eloux sur la commune de l’Epine. Quatre parties géoloqiques différentes forment l’île de Noirmoutier : un îlot rocheux, des marais salants, un cordon dunaire et des polders.

Climat Noirmoutrin

Noirmoutier bénéficie d’un micro-climat, en fait il s’agit d’un climat supra-méditerranéen de type CSB, c’est-à-dire des hivers relativement doux, des étés tempérés et un nombre d’heures moyen d’ensoleillement bien supérieur à la moyenne nationale, de l’ordre de 2200 heures par an. Ce micro-climat a favorisé le développement d’espèces végétale Méditerranéenne, comme les mimosas, les chênes verts, les arbousiers et les tamaris. Ensoleillement qui peut être expliqué en partie par les vents très présent sur cette île du vent

Économie de Noirmoutier

Des activités économiques traditionnelles agricoles et salines encore très fortes sur l’île avec la production de sel dans les marais salants et la production de pommes de terre nouvelles avec la fleur de sel et la fameuse bonotte de Noimoutier. Une activité maritime multiple avec la pêche, l’ostréiculture et la pisciculture, l’île de Noirmoutier comprend 3 ports et une criée à l’Herbaudière. Mais la principale activité économique de l’île est le tourisme, avec ses nombreux hôtels, chambres d’hôtes, campings, mais aussi le développement des résidences secondaires qui n’a jamais fléchi depuis les années 30 et qui procure à l’artisanat local du bâtiment un filon inépuisable de chantiers et de travaux. La population insulaire est multipliée par 10 en pleine saison pour dépasser les 100000 personnes…

Liens utiles sur la Vendée
Portail de la Vendée sur Wikipédia
Site du Conseil général du département de la Vendée

This entry was posted in Noirmoutier and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>